Florent Couao-Zotti in Mivapedia, the African encyclopedia. Florent Couao-Zotti is featured on Mivapedia, the African encyclopedia. Come learn about Florent Couao-Zotti in the African Encyclopedia. Florent Couao-Zotti - African wikis about Florent Couao-Zotti, Read the biography of Florent Couao-Zotti Africa encyclopedia the life of Florent Couao-Zotti, life encyclopedia of Florent Couao-Zotti, biography of Florent Couao-Zotti in the African encyclopedia, The encyclopedia history of Florent Couao-Zotti, African encyclopedia about Florent Couao-Zotti and encyclopedia info about Florent Couao-Zotti Florent Couao-Zotti African Wiki in Mivapedia, the African Encyclopedia.

Filter by Country

    Reset

  • African Encyclopedia
  • » Florent Couao-Zotti
  • (+)Add your Start-up (+) Propose an entry

    Vote for this entry

    1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
    Loading...
    African Encyclopedia Wikis > Florent Couao-Zotti
    African Encyclopedia Wikis > Florent Couao-Zotti

    À sa naissance en 1964, sa mère est sage-femme à l’hôpital de Pobé et son père, fonctionnaire à l’Organisation commune Bénin-Niger (OCBN), une société de chemin de fer. En 1973, sa mère meurt d’un cancer à l’hôpital de Porto-Novo. Florent Couao-Zotti vit deux ans chez sa grande sœur à Parakou, puis chez son père à Cotonou, dans la maison familiale. Il y retrouve une fratrie de dix enfants. Deux de ses frères, qui participent à la série littéraire Edgard et Ludovic avec un ami du quartier, parlent beaucoup des grands auteurs français, anglais et américains. Son père, Gilles, ancien instituteur, aime aussi la littérature.

    Florent Couao-Zotti est titulaire d’une maîtrise de lettres modernes de l’Université nationale du Bénin, d’un diplôme de journalisme et d’un diplôme d’entrepreneuriat culturel.

    En 1989, il part en Côte d’Ivoire pour devenir professeur de français dans un collège d’Agnibilékrou, mais l’expérience tourne court. Florent Couao-Zotti retourne au Bénin où se prépare la conférence nationale.

    Au début des années 1990, sous l’ère du «Renouveau démocratique», il occupe successivement les fonctions de rédacteur en chef de deux journaux satiriques (Le Canard du Golfe et Abito), puis est chroniqueur culturel dans plusieurs quotidiens, Tam-Tam Express (hebdomadaire indépendant ayant paru à Cotonou entre 1988 et 1995); Forum de la Semaine (hebdomadaire ayant paru à Cotonou entre 1990-1996), Le Bénin Nouveau (bi-hebdomadaire ayant paru entre 1990 et 1993… avant d’arrêter le journalisme, continuant seulement de publier des chroniques dans le quotidien indépendant La Nouvelle Tribune.

    En quelques années, il réussit à construire une œuvre littéraire originale. Depuis 2002, Florent Couao-Zotti se consacre entièrement à l’écriture qu’il décline dans différents genres littéraires (romans, nouvelles, pièces de théâtre) et dans les arts narratifs (bande dessinée, série télévisée et films vidéo).

    Les œuvres de Florent Couao-Zotti sont traduites dans cinq langues (japonais, italien, catalan, allemand, anglais), c’est une des plumes de référence sur le continent. Ses œuvres ont reçu plusieurs récompenses, dont le prix Tchicaya U Tams’i, le prix de la Francophonie de littérature de jeunesse, le prix de l’Excellence du Bénin, Meilleure plume de la décennie, le prix Ahmadou Kourouma, etc.

    De toutes ses œuvres, une possède une résonance toute particulière : Les Fantômes du Brésil (2006). Roman d’introspection, qui accomplit un retour sur ses origines afro-brésiliennes, ce récit met en évidence les conflits qui ont longtemps jalonné les relations entre les enfants des anciens esclaves revenus du Brésil et les descendants des esclavagistes. Le romancier imagine une passion amoureuse entre des enfants issus des deux communautés, Anna Maria Dolorès do Mato et Pierre Kpossou Dossou. Ouidah, théâtre du roman, introduit le lecteur alors au cœur de cette culture «gouda» où l’ombre du Brésil, comme un fantôme, plane sur tout. Les deux amants résistent à tout et se retrouvent, après avoir été emportés dans les profondeurs de la mer, dans un ailleurs étrange qui ressemble à une île, à moins que ça ne soit l’au-delà.

    Ce soleil où j’ai toujours soif (1996), Notre pain de chaque jour, Paris, Le Serpent à plumes (1998) , L’homme dit fou et la mauvaise foi des hommes, Le Serpent à plumes (2000),  Notre pain de chaque nuit, J’ai lu (2000), La Traque de la Musaraigne, Marseille (2014), Western tchoukoutou (2018) sont quelques-unes de ses œuvres.

    Language
    X We are working hard to make translations available and apologize for any translation errors. Please report any errors by contacting us today. - Thanks

    Choose a different Language

  • Language


  • With Miva! And You?
  • EN
  • Sign In
  • Sign Up
  • Skip to toolbar
  • Wiki Tags

  • Découvrez MivaSocial - Le réseau social africain - african Social network

    Yaamo - Interest based Social network

    Djinam - Le moteur de recherche Africain - African Search Engine

    Le meilleur site des annonces en Afrique - Annonces immobiliers - Annonces en Afrique

    Yaamo interest-based advertising Yaamo is the Social Network about increasing revenue for you and your Business. JOIN TODAY! We are a proud Member. Yaamo helps you advertise. They make it easy and affordable. Mivasocial - Le reseau social Africain - African Social network